10 août 2009

Sometimes i'm feel like Samantha Fox and i would die.

Parfois c'est dur de vivre, me disait justement un ami gothique avant de confondre l'absinthe avec le oasis, et pour une fois, j'étais d'accord avec lui, en fin presque, moi j'aurais plutôt dit c'est dur de vivre entouré des cons (dans le sens que vous voulez, même à contre-sens si ça vous fait plaisir), surtout quand les dits "cons" sont vos semblables et issue de la même souche génétique.
Ainsi j'ai fréquemment envie de mourir ou de me mettre au meutrtre de masse (Jeffrey Dammer mon amour... vous pouvez remplacer ce nom propre par celui de votre sérial killer préféré, et faire une petite dédicasse à Charles Manson qui croupit toujours en taule) en allant à la FNAC... parce que définitivement, les mecs de la FNAC ont de très mauvais gouts en fonds sonores : va falloir leur expliquer que "Empire of the Sun" c'etait déjà has-been avant d'être connu, alors maintenant non seulement c'est un mauvais plagiat de MGMT mais c'est encore plus has-been : comment ils peuvent s'imaginer une seconde récupérer des clients potables avec de tels gouts de chiottes...
Et puis ce n'est pas le nombre de personnes attroupées devant le grand rayons DVD soldé (toujours à la FNAC), en train d'essayer déséspéremment d'acheter 5 DVD pour 30 Euros, histoire de dire par la suite "la crise dû au piratage c'est pas de ma faute, regarder j'achète des DVD, bon j'achète des merdes pour pouvoir en parler lors des diners de famille entre les plaintes du boulot et les morts du cancer, mais je me donne bonne conscience", qui vont renforcer ma foi dans une humanité en bonne voie de décadence totale, ca m'attère complètement, plus j'y pense, plus je me dit vivement 2012 que la fin du monde arrive, je prie tous les soirs pour que ce soit vrai ces conneries (mais si c'est vrai, même Roland Emerich le dit et Roland c'est pas n'importe qui,il a quand même fait "Le Jour d'après", le film apocalyptique avec Chimène Badi dans la B.O française... mais il a quand même accepté d'adapter "Le Cycle de Fondation d'Asimov", histoire d'être certain que si le grand cataclysme de 2012 ne se produit pas, les amateurs de SF se suicide quand même).
Bon je me suis quand même arrété devant ce gigantesque rayons de DVD merde invendues, juste pour voir par curiosité plus que malsaine ce qui pouvait trainer comme horreur là dedans et juste en face de moi, de l'autre coté du grand présentoire en carton, se trouvait un petit couple modèle habillé bobos d'environ 25 ans (également l'une des causes de l'Apocalypse de 2012 mais ça Roland ne le montrera pas, c'est pas assez vendeur), qui avant de rentrer chez eux manger végétarien (parce que maintenant que les écolos ont remporté les Eurpoéennes, va falloir s'habituer à manger de l'herbe) ou chinois chez le "petit viétenamien au coin de la rue" (parce que maintenant qu'Obama est le premier président noir aux Etats Unis, va falloir s'habituer à tolérer les minorité raciales... c'est beau un jeune couple au XXI siècle), parcourent le rayon DVD pour s'arréter devant "Bienvenue Chez les Ch'tis" (parce que tout le monde l'a vu et tout le monde l'a aimé, donc c'est forcément un bon film...pis belle maman n'arrête pas de le glorifier quand ils vont diner chez elle alors evidemment...) ou "Brokeback Mountain", le film gay préféré des hétéros (et des gays aussi... et ça c'est moins normal) parce que deux cowboys qui viennent se conter fleurette sur une montagne avant de s'enculer tendrement, ça a ému la France entière et c'est là qu'il y'a un truc que je ne comprends pas : merde, c'est quoi ce consensus mou? que les hétéros aiment le film, ça ne m'inquiète pas tant que ça, les pauvres ont besoin d'être rassuré que nous ne sommes pas des monstres, pis comme c'est très à la mode l'homosexualité en ce moment, les histoires d'amour gay hollywoodienne ça les touche, ils se sentent humain d'un coup, ils se sentent moins monstrueux qu'à l'accoutumé et ils ont pitié pour nous genre "laissez les vivre, laissez les s'aimer, regardez comme c'est beau quand Jack Gyllenhall et Heath Ledger font l'amour ensemble", eh bien j'ai un scoop pour vous mes amis, allez tous vous faire foutre!!!!!!!!!!!
Si on évitait de revenir des années en arrière,lorsque les gays ont commencé à être toléré dans la société et au cinéma après des années de persécutions et donc on s'est senti le devoir de proposer une vision angélique des gays, quand on se sentait obligé d'avoir une réprésentation plus que policée de l'homosexualité dans le but de rassurer la ménagère et son mari que nous n'étions pas des aberrations de la nature qui propageions le SIDA et violions leur petites têtes blondes, MERDE où sont passé les Greg Araki, les Derek Jarman, les Bruce LaBruce, et toute la frange du cinéma gay underground, qui se sont évertué à casser cette image très lisse et angélique du gay pour en présenter un portrait plus trash? parce qu'il faut bien le dire, personellement je suis gay et je pisse sur Brokeback Mountain, et je vous pisse aussi dessus... et le pire dans tout ça, c'est que même la majorité des gays adulent ce film et d'autres du genre, et finissent par aduler toutes les merdes consensuelles qu'on leur propose, c'est malheureux et parfois, je me sens comme le dernier bastion d'une résistance qui ne veut pas céder.
N'omettons pas les affiches pour "Collège Rockstars", le nouveau films avec Vannesa Hudgens la pouf qui se trémousse en élève modèle avec Zach Effron l'ado attardé qui fait mouiller les pisseuses de 15 ans... d'ailleurs faudra un jour qu'on m'explique ce qu'elle trouve toutes à Zach Effron, je comprends pas, enfin si je comprends mais il me laisse frigide froid personellement, est ce que c'est parce qu'il chante et danse? si maintenant il suffit de ça pour faire crier les ados pré-pubère qui découvre les joies du tampax, je crois que je rêve de faire ce que fait Tyler Durden dans la salle de projection des cinémas.

PS : Les gens ont définitivement des gouts à vomir, j'avais pitié pour la dame qui est repartie avec des draps blanc orné de fleurs roses, soit le motif que seul les plus de 70 ans achète pour que leur mort soit encore plus affreuse quand on les retrouve le lendemain matin étalé dans leur caca, c'est moche à un point, et c'est déprimant... elle devait pas avoir plus de 40 ans la pauvre. J'aurais aimé lui dire à quel point ce qu'elle venait d'acheter etait laid, mais comme je ne suis pas le vendeur, j'ai fermé ma gueule et je l'ai laissé s'en aller. Je culpabilise maintenant : si elle se suicide dans les prochains jours, on saura pourquoi.
PPS : DieuBren Everett me pardonne pour les pensées digne des studios Sean Cody pas très catholiques qui me sont venues à l'esprit cet après midi...lulz...
PPPS : a quand le retour de Vincent Perrot merde?


Posté par Ezekkiel à 04:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Sometimes i'm feel like Samantha Fox and i would die.

Nouveau commentaire